Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 23:06
"Bal tragique à Colombey : 1 mort"

La semaine même de la parution de ce titre en première page de "Hara-Kiri", le lendemain de la mort du Général de Gaulle, le ministre de l'intérieur de l'époque faisait interdire l'hebdomadaire. En ces temps là, pour tuer un journal, on employait des moyens moins sanglants qu'aujourd'hui. Une semaine plus tard, il reparaissait sous le nom de "Charlie Hebdo"..."Hara-Kiri", pour l'adolescent que j'étais, envoyait une bouffée d'air frais en ces années de plomb où j'affichais un antigaullisme viscéral. Si ma dérive socio-libérale m'a éloigné depuis longtemps de ce journal, comme beaucoup semble-t'il - sa survie n'était pas assurée - il n'en restait pas moins un des derniers bastions de la liberté de penser.

Par une étrange coïncidence, ceux qui refusaient de se soumettre sont tombés au champ d'honneur le jour de la parution du roman de Michel Houellebecq "Soumission" . Il a été peu souligné que Bernard Maris, un des martyrs de ce terrible jour, était un ami de Houellebecq et avait publié en septembre un ouvrage montrant que les romans du prix Goncourt 2010 étaient imprégnés d'une «intelligence économique» du monde contemporain... On aurait aimé que l'indignation quasi unanime qui a suivi l'attentat ne vienne pas aussi de ceux qui passent leur temps à dénoncer la "virtuelle" idéologie meurtrière de Houellebecq ou Zemmour (l'amalgame est d'ailleurs plus que contestable..), tout en trouvant des excuses à celle très "réelle" de l'islam radical, comme en témoigne le soutien très appuyé de notre Fouquier-Tinville moderne, Edwy Plennel, aux propos de l' ex-otage Pierre Torres sur son tortionnaire djihadiste : «Mohammed Nemmouche est un pur produit occidental, labellisé et manufacturé par tout ce que la France peut faire subir à ses pauvres comme petites humiliations, stigmatisations et injustices. L’empilement sans fin de nouvelles lois antiterroristes en est l’une des facettes». Ecœurant... Au moins Jean Marie Le Pen a eu, lui, le courage de ne pas se dédire en affirmant "Je ne suis pas Charlie", justifiant ainsi, à posteriori, la non invitation de son parti à manifester dimanche.

Il ne reste plus qu'à espérer que ces attentats ne se retournent pas contre les musulmans, ce qui est sans doute un des objectifs des commanditaires de ces malades mentaux, contribuant ainsi à transformer en prophétie "auto réalisatrice" les écrits de Zemmour quant au risque d'une guerre civile dans nos banlieues. Le très beau film "Timbuktu" en compétition à Cannes, montre admirablement comment les musulmans sont les premières victimes de la dérive sectaire de certains d'entre eux. Ce qui ne devrait pas empêcher les intellectuels musulmans de s'interroger sur les racines de ce mal qui ronge cette religion, comme dans cette "lettre aux musulmans", d'Abdennour Bidar, parue dans le Huffpost : http://quebec.huffingtonpost.ca/abdennour-bidar/lettre-au-monde-musulman_b_5991640.html. Car le refus de suivre la minute de silence dans de nombreuses écoles, nombre de réactions sur les réseaux sociaux, et peut-être symptomatique la faible mobilisation pour la manifestation de dimanche à Marseille -un quart de la population est musulmane - témoignent d'un soutien, au moins passif, qui va bien au-delà des djihadistes...

Du temps de Hara-Kiri, nous manifestions en criant "CRS-SS", hier nous les avons applaudis....

Partager cet article

Repost 0
Published by limbo - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regard d'un gay
  • Regard d'un gay
  • : regard d'un gay sur les évènements de ce monde, sa vie personnelle, etc...
  • Contact

Recherche

Liens