Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2010 6 10 /04 /avril /2010 01:20

2985873859_522eec438f-copie-1.jpg

 

J’arriverai dimanche soir à Toronto, 11 ans après mon dernier séjour dans cette ville, pour assister à nouveau au congrès annuel de l’American Neurologie, qui une fois par décennie se délocalise au Canada. Y ayant séjourné plusieurs fois j’ai pu constater que Toronto mérite sa réputation de plus grande communauté gay de toute « l'Amérique » (il existe même une Chambre du Commerce gay et lesbienne) avec une Gay pride particulièrement haute en couleur. C’est une des rares villes qui a un véritable quartier gay, comme celui du Marais à Paris. La série « Queer as folk » y a été entièrement tournée, notamment à « Liberty Avenue ». Tout s’organise autour de Church Street la rue la plus haute en couleur, toujours animée, boites, bars, saunas, commerces…L’accueil dans ce quartier est particulièrement chaleureux. J’avais été frappé de constater que tous les gays étaient les bienvenus, folles, machos, « indifférents », et même d’un âge qui n’oserait plus se risquer dans le Marais. Il était rare de se trouver seul accoudé à un bar sans que quelqu’un ne vienne, surtout si votre accent a montré que vous étiez un étranger, vous tenir compagnie. On comprend vite cependant qu’il s’agit d’une manifestation d’hospitalité, et non d’un manœuvre de séduction (les codes ne sont pas ceux de Paris!). Mais le désir s’y donne aussi libre cours, mes nuits furent courtes, il y a 10 ans. Toronto, en tant que destination gay, est pour moi incomparablement supérieure à Montréal, et pour beaucoup d’américains du nord des USA, leur lieu privilégié.

Comment retrouverai je Church Street (quel nom pour une rue gay!), aussi changée que moi ?

Partager cet article

Repost 0
Published by limbo - dans Gay
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regard d'un gay
  • Regard d'un gay
  • : regard d'un gay sur les évènements de ce monde, sa vie personnelle, etc...
  • Contact

Recherche

Liens