Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 00:45

 

9782070120642.jpg

 

Ayant entrepris de faire un peu de place dans ma bibliothèque pour pouvoir y accueillir les nouveaux livres dont je viens de faire l'acquisition et  dont la plupart viendront s'ajouter à la liste de ceux "en attente". En effectuant ce rangement j'ai découvert une vieille cassette oubliée depuis longtemps et j'ai eu la surprise en l'écoutant sur mon encore plus vieux "lecteur de cassettes", plus de 20 ans, mais toujours en état de marche (ah la qualité BO...), qu'il s'agissait de l'enregistrement d'une émission de radio, Framboise et citron, à laquelle je participais régulièrement entre 81 et 83, émission "homosexuelle" sur la radio dite "libre" du PS local. J'y assurais une chronique médicale et littéraire. L'enregistrement concernait une émission du printemps 82. Quel sentiment étrange de m'entendre parler de René Girard, des positions de l'église catholique (en des termes que je ne renierais pas aujourd'hui), de la création du mouvement homosexuel que nous venions de fonder sur Bordeaux, "Les nouveaux Achriens". Plus troublant encore lorsque je me suis entendu dire " Le cancer gay c'est fini, cette maladie ne touche pas que les homosexuels, mais aussi les hétéros et les drogués, elle s'appelle désormais "Syndrome d'Immuno-déficience acquise", la responsabilité des poppers a été écartée". Troublant car, à distance, le ton sur lequel c'est dit donne l'impression d'un cri de victoire "Il n'y a pas que nous!" La cause virale de la maladie n'était pas encore découverte. Et puis réentendre les voix de ceux qui participaient à cette émission, dont certains sont morts...

" C'était notre foutue libération des mœurs ", comme le titrait le "Monde"; il y a un peu plus d'un an, à l'occasion de la sortie du roman de Tristan Garcia, philosophe de 27 ans, "La Meilleure Part des hommes". On avait parlé  d'une révélation littéraire : "il dresse sous la forme d'une fresque intime, sentimentale, politique et culturelle, un portrait saisissant de justesse" de ces années 80 qui ont vu l'apparition du SIDA. "Les années 1980, écrit-il en préambule, furent horribles pour toutes formes d'esprit et de culture, exception faite des médias, de la télévision, du libéralisme et de l'homosexualité en Occident. " " On baisait, on était politique (...). Tu embrassais un mec, tu faisais la révolution d'Octobre (...) c'était nos sixties, notre foutue libération des mœurs. ". L'apparition du Sida va tout changer et le livre va décrire les affrontements politiques et intellectuels qui vont en résulter, notamment à propos de la polémique quant aux rapports non protégés, entre 4 intellectuels dont 3 sont, parait il, facilement reconnaissables : Finkielkraut, l'écrivain Guillaume Dustan (apôtre du bareback) et Didier Lestrade, fondateur d'Act Up et intégriste de la capote.

On vient d'apprendre la mort de Jean Le Bitoux, fondateur de Gay Pied, un autre des acteurs clés de cette époque. J'y reviendrai bientôt.

Partager cet article

Repost 0
Published by limbo - dans Gay
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regard d'un gay
  • Regard d'un gay
  • : regard d'un gay sur les évènements de ce monde, sa vie personnelle, etc...
  • Contact

Recherche

Liens