Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 23:10

 9782355800115.jpg

 

"L'éternel retour", chaque rentrée est étrangement similaire à la précédente, seul le lieu change. Après Chamonix, Pornichet, Anglet, cette année ce sera à Monaco, la semaine prochaine, qu'une partie des collaborateurs de mon entreprise se réunira. Vendredi je reprendrai mes activités mensuelles à Bordeaux. Cyclique aussi , comme il arrive que les jours fériés tombent un dimanche, la localisation des congrès internationaux est très parisienne cette année, je me déplacerais donc moins, ce qui réjouiras Bertrand.
Sur le plan des nouvelles du "front", elles pont plutôt contrastées en cette fin d'été. Si d'un côté nous apprenons le mea-culpa de Castro (avec un nom pareil c'était écrit!) quant à sa responsabilité dans les discriminations et persécutions homosexuelles lors de sa prise de pouvoir, le "coming-out" du directeur de campagne de George Bush et d'un ministre du gouvernement conservateur britannique, qui, dans la foulée, divorce d'avec sa femme (ah, les souffrances des pédés de droite...), d'autre part un jeune homosexuel israélien se fait enlever et maltraiter par sa famille afin de le forcer à changer d'orientation sexuelle, tandis qu'un jeune iranien est menacé de pendaison pour la même raison (une vingtaine de personnalités viennent de s'en inquiéter, on aurait souhaiter que cette mobilisation soit au moins aussi importante que pour cette jeune femme menacée de lapidation). D'autant plus contrastées que l'on apprend aussi que "L'English Defence League", mouvement qui s'affiche comme multiethnique, qui rassemble des Sikhs, des juifs et des homosexuels hostiles aux musulmans a réussi à s'associer à d'autres mouvement d' extrême droite européens : "Les membres de l’English Defence League sont conscients de cette menace qu'est l’immigration musulmane et qu’il faut contrer à tout prix. Tous nos amis chrétiens, juifs, sikhs et hindous ont une expérience de l’impérialisme islamique" (Khadafi, lors de son récent voyage en Italie, demandant l'islamisation de l'Europe, a décidé de leur donner un coup de main!). Le lien avec l' extrême droite de ce mouvement est parait il complexe. Complexe sans doute, si je fais une comparaison avec ce mouvement français qui organise des apéritifs "saucisson-pinard" à connotation antimusulmane, et dont nous avons eu la surprise, Bertrand le premier, de découvrir, dans un reportage du Nouvel Observateur il y a quelques semaines, la photo de son père, qui, dans les discussions que j'ai pu avoir avec lui, m'était apparu comme un républicain hyper-laïque et de gauche...Après tout, peut être que Nicolaparte, s'inquiétant de cette hostilité grandissante antimusulmane, a eu l'idée géniale, au moment du ramadan, de soulager la pression qui s'exerçait sur eux en ouvrant un autre front, les "Roms". Le ramadan me ramène à une situation qui m'a fait sourire, l'attitude de certains des mes "contacts" de cette religion, qui ne se trouvent plus disponibles pour des "plans" que le soir... Je croyais naïvement que puisque de toute façon les rapports homosexuels sont bannis, cela ne devait pas rendre le "péché" beaucoup plus grave s'il était pratiqué dans la journée...
J'avais abandonné pendant mes vacances la lecture des dernières pages du journal de l'année 2008 de Renaud Camus, Au nom de Vancouver", lecture peu adaptée aux "transats" de Sitgès (lieu que, dans ce même journal, l'auteur dit ne point apprécier). Ces dernières pages parlent notamment de l'affaire Bettencourt et des largesses de cette dernière, dont on peut soupçonner qu'elle souffre de la maladie d'Alzheimer (comme la mère de Renaud Camus si l'on en croit les symptômes qu'il décrit en contant les péripéties de ses rapports avec elle), envers Banier. J'avais complètement "scotomisé" que ce célèbre photographe était homosexuel, amant de Pascal Gregory, familier d'Aragon, etc.
Cette lecture m'a ramené à la "rentrée", celle de l'éducation nationale et donner l'envie de "hérisser le poil", pour s'amuser un peu, des professeurs de ce site. On connait l'obsession de l'auteur quant à ce qu'il appelle "l'effondrement syntaxique global". Il s'agit ici de l'usage de "comment" de nos jours : "sur comment", "à comment", "de comment". Pierre, son ami, lui a fait remarquer qu'il ne pouvait absolument pas faire de "sur comment" un objet de correction dans les copies d'élèves, "tout au contraire", "ce serait critiquer implicitement ou expressément ses confrères. De plus ses remarques et corrections seraient totalement inintelligibles pour ses élèves" : "apprendre à faire usage d'un beau niveau de langue, c'est apprendre à l'enfant, dans de pareils cas....à ne pas parler comme ses parents.....ce serait lui apprendre à ne pas parler comme ses maîtres". "Tel est l'état de dériliction du corps enseignant dans son ensemble qu'enseigner vraiment ce serait enseigner contre lui-défaire le très peu qu'il fait"

Renaud Camus vit dans un autre monde, pas celui où les romans d' Amélie Nothomb (que je viens d'entendre nommer sur Europe 1 la "Ladygaga de la littérature", ce qui n'est vraiment pas gentil pour cette dernière) et Marc Levy sont en tête des ventes de cette rentrée... Pour ma part je vais me précipiter sur le nouveau roman de Pascal Mercier, "Léa", l'auteur de l'extraordinaire "Train de nuit pour Lisbonne".

Partager cet article

Repost 0
Published by limbo - dans gay
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regard d'un gay
  • Regard d'un gay
  • : regard d'un gay sur les évènements de ce monde, sa vie personnelle, etc...
  • Contact

Recherche

Liens