Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 22:50
untitled-copie-2.jpg


La longévité n’est pas forcément un but dans la vie, mais si vous voulez augmenter vos chances de vivre au-delà de 90 ans je vais vous donner la liste de ce qui pourrait vous y aider, du moins si vous êtes encore jeunes, car les comportements que je vais cités doivent être « suivis » bien longtemps avant qu’on ait atteint cette zone d’âge….
Dans une étude publiée en janvier de cette année dans « Alzheimer et Dementia », une très sérieuse revue scientifique, le suivi d’une cohorte de 14000 sujets, les comportements suivants étaient associés avec une longévité au-delà de la 90è année :

1.La prise d’oestrogènes après la ménopause : cela nous concerne peu, à priori 
2. L’indice de masse corporelle : pour parler comme ma concierge, le poids. Etre obèse ou de poids insuffisant accroît le risque de mortalité
3. L’alcool : boire 2 verres par jour ou plus diminue de 15% le risque de mortalité (le type d’alcool n’est pas précisé dans cette étude)
4. La caféine : là c’est compliqué car il s’agit d’une courbe en U : la consommation modérée diminue le risque de mortalité, mais au-delà d’une certaine dose journalière, ça l’augmente
5. Les activités physiques : mortalité réduite d’autant plus qu’on y passe plus de temps (jusqu’à 25% de réduction de la mortalité pour 45 mn/jour)
6. Les activités non physiques (jeux, bricolage, voyages etc) : réduction de la mortalité au-delà de au moins 1 heure/jour
7. Les Vitamines A, B, C : autant d’effet que si vous pissiez en l’air (les femmes sont dispensées du test…)



Pour les vitamines ce n’est pas une surprise. A moins d’une carence ( exceptionnel dans nos contrées étant donné notre alimentation) , en prendre , au mieux ne sert à rien ( on pisse le surplus), au pire est délétère. Pour le reste ( sauf peut être pour la caféine car les études sont contradictoires) ce n’est qu’une confirmation d’autres études. Il faut bien sûr toujours prendre avec prudence de tels résultats et s’assurer que la « méthodologie » de l’étude est correcte et notamment qu’on a bien pris en compte « l’interdépendance » possible des facteurs et qu’on a évité les « biais » par des techniques statistiques appropriées ( on appelle cela « l’ajustement »). Par exemple, il y a quelques années on a affirmé que le tabac diminuait le risque de maladie de parkinson, mais il y aurait un biais : si vous fumez avez effectivement moins de chance d’avoir une maladie de parkinson, mais tout simplement parce que vous avez toutes les chances d’être mort d’autre chose avant! ( pas si simple cependant car des études récentes… http://www.agevillage.com/Article/index.jsp )

Je précise encore une fois qu’il ne s’agit que de facteurs « préventifs », les mettre en œuvre a un âge avancé ne sert plus à rien….
Personnellement, si l’on ne tient pas compte du 1è facteur, j’ai 5 sur 5

http://www.senat.fr/rap/r02-286

Partager cet article

Repost 0
Published by limbo - dans culture
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regard d'un gay
  • Regard d'un gay
  • : regard d'un gay sur les évènements de ce monde, sa vie personnelle, etc...
  • Contact

Recherche

Liens