Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2014 6 22 /11 /novembre /2014 22:57
Rêve éveillé

Il y avait de quoi éprouver un certain découragement le week-end dernier, entre les suites de l’affaire Fillon/Jouyet où les «Hollandistes» ont réussi ce tour de force de faire passer Nicolas Sarkozy pour une victime et le cirage de pompes des marcheurs de la «Manif pour tous» par ce dernier.

Dans un ancien billet (http://blog.hyperion.gayattitude.com/20100525224457/ma-gauche), bientôt 5 ans, après la crise des subprimes mais avant celle de la dette, je m’interrogeais sur la persistance de mon appartenance à « la gauche » que la constance de mon vote pour le parti socialiste à chaque élection déterminante ( à l’exception notable du premier tour de l’élection de 2007 qui me vit préférer le béarnais) me semblait valider.

Aujourd’hui la réponse serait plus complexe. De gauche peut-être encore, mais laquelle ? Je n’imaginais pas - contrairement au vœu d’Edgard Morin dont je rendais compte dans ce billet sans y adhérer - qu’au lieu de voir se rassembler les trois familles fondatrices (libertaire, socialiste et communiste) de la gauche avec celle des écologistes, on allait au contraire assister, deux ans après la prise du pouvoir par le parti socialiste, à une fragmentation radicale de ce dernier. Un article récent du journal libération (« Pourquoi la gauche peut mourir ») présentait le peuple de gauche comme une « famille décomposée » en six nébuleuses, dont quatre pour le seul parti socialiste. Ce dernier, autrefois partagée entre les héritiers d’Epinay ( congrès où Mitterrand prit le parti en 1971) et la « deuxième gauche » (Rocard/CFDT), se voit maintenant éclatée (selon la terminologie de l’article en question) en : « socialistes classiques », encore majoritaires autour d’Aubry et Cambadélis auxquels, disons culturellement, Hollande se rattache encore ; « antilibéraux » qui ont rejoint, du moins dans le discours, le front de gauche et les communistes (« les frondeurs») ; « conservateurs de gauche », défenseurs des traditions, avec Ségolène dans les pas de Jean-Pierre ; « sociaux-libéraux » , fils spirituels de la deuxième gauche, sous la houlette de Valls. Les écologistes ne sont pas en reste, maintenant divisés entre « sociaux écologistes » menés par Cécile Duflot et « écologistes centristes » derrière Cohn-Bendit et Placé.

Inutile de préciser ma proximité avec les « sociaux-libéraux », ce qui pourrait me mettre dans une situation fort inconfortable lors de la prochaine élection présidentielle, car je vois mal ces derniers devenir majoritaires au sein du PS et même loin d’être en position de remporter une future primaire. Devrais-je donc désespérer et me résigner à l’abstention, y compris en cas de présence quasi certaine de la fille du borgne au deuxième tour, si Manuel Valls n’est pas le prochain candidat du parti ? Peut-être pas si l’on prend conscience, à côté d’une montée des extrêmes à droite avec la progression incessante du Front national et la perspective cauchemardesque d’un retour de Sarkozy, d’un phénomène bien moins médiatisé qu’Alain Duhamel définit comme une «résurrection des modérés», qui va des sociaux-libéraux à Alain Juppé, en passant bien sûr par les «centristes». Peut-on rêver qu’ils s’entendent et offrent une alternative à un duel Le Pen/Sarkozy ?

Il ne serait pas nécessaire d’attendre encore plus de deux ans pour sortir de la situation délétère dans laquelle nous sommes si une idée machiavélique, la seule qui puisse le sauver, digne de son illustre prédécesseur socialiste dans la fonction, pouvait germer dans l’esprit de François Hollande. Ayant définitivement perdu le contrôle des sectes paranoïaques que sont les antilibéraux et les sociaux écolos, et pas loin de perdre celui d’une partie des socialistes classiques, il pourrait, avec l’accord de la quasi-totalité des partis politiques à l’exception de l’UMP, introduire la proportionnelle intégrale avant de dissoudre ! Il pourrait ainsi espérer une recomposition accélérée du paysage politique avec un gouvernement « d’union nationale » alliant, les sociaux libéraux, les centristes, les écolos centristes, une partie des socialistes classiques et peut être même la partie modérée de l’ UMP ….

Je rêve bien sûr, alors autant se retourner vers les étoiles et vous dire mon enthousiasme pour le film de Christopher Nolan, « Interstellar». Je suis peut-être trop âgé pour éprouver cet état de sidération émerveillé, dont l’adolescent que j’étais avait fait l’expérience à la projection de «2001, Odyssée de l’espace », mais même si Nolan, aussi grand réalisateur soit-il, n’est pas Kubrick, l’ombre du chef-d’œuvre de ce dernier hante son film. Difficile de ne pas établir des parallèles : mission spatiale en quête des origines de l’humanité dans l’un, de son avenir dans l’autre ; paranoïa mettant la mission en péril , d’un ordinateur dans l’un, d’un membre de l'équipage dans l’autre; odyssée métaphysique matérialisée par le monolithe noir dans l’un, par la référence à ces mystérieux « ils » donnant accès aux multiples dimensions du monde quantique dans l’autre ; vieillissement final du héros dans l’un, de sa famille dans l’autre… Si le "ils" du film de Nolan c'est "nous" comme son héros en fait l'hypothèse, «l’enfant des étoiles», image finale et énigmatique du film de Kubrick, symbolisant l'accès de l'humanité au stade cosmique de la conscience, ne pourrait-il pas être ce "nous"?

« Que pensez-vous de François Hollande ? Réponse : rien. Vous m’avez déjà posé la même question et j’ai fait la même réponse. Mais en fait je pense quelque chose. Je crois que cet homme est gentil. Il me faut chatouiller d’ailleurs en vain mes neurones les plus sadiques avant de trouver une expression que vous n’avez pas déjà entendue. Cela me procure une grande tristesse personnelle, une certaine mélancolie pour la France.» (Jean Daniel, édito de L’ Observateur, 13/11/2014)

Partager cet article

Repost 0
Published by limbo - dans politique
commenter cet article

commentaires

limbo 24/11/2014 12:21

merci je n'y manquerai pas

serrurier paris 24/11/2014 12:04

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement

Présentation

  • : Regard d'un gay
  • Regard d'un gay
  • : regard d'un gay sur les évènements de ce monde, sa vie personnelle, etc...
  • Contact

Recherche

Liens