Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juillet 2010 7 25 /07 /juillet /2010 21:40

 

 

1388250_7_44f6_une-scene-du-film-italien-de-ferzan-copie-1.jpg

Nous sommes, Bertrand et moi, en vacances depuis vendredi soir. Comme chaque année, ou presque, nous irons à Sitgès du 3 au 13 aout, mais nous décidons toujours au dernier moment, en fonction de la météo,  du trajet aller et retour qui nous y amènera. Cette fois nous partirons jeudi pour le Mont saint Michel que Bertrand ne connait pas, avant de rejoindre Bordeaux vendredi où nous espérons que le temps, qui s'annonce incertain à l'ouest,  nous permettra d'aller initier notre bronzage à la plage gay du Porge. Dimanche nous atteindrons Saint Jean de Luz, la ville de mes vacances d'enfance et d'adolescence, sans oublier d'emporter le CD des chansons  basques de Louis Mariano, avec au programme un diner prévu "Chez Pablo" (ah les succulents chipirons à l'encre!) et une perfection du bronzage (croisons les doigts, le Pays Basque est peut être encore plus arrosé que la Bretagne) à la plage, gay elle aussi, des "100 marches" à Bidart. Le 3 au matin nous traverserons la frontière à Irun pour nous diriger vers Sitgès. Le 13 nous prévoyons un retour sur paris avec une étape en Dordogne à Sarlat, que bien que bordelais je n'ai jamais visité.

 

Nous avons vu ce week-end un film qui m'a enchanté, une comédie tendre, "Le premier qui l'a dit", l'histoire d'un fils de bonne famille italienne qui se fait doubler par son propre frère pour faire son coming out. On pourrait reprocher au réalisateur une certaine naïveté dans ce pamphlet en faveur du droit à la différence qui oscille entre la comédie à l'italienne et le mélodrame, il me semble pourtant que le film fait souvent "mouche"  et touche au plus profond. Courrez y.

On est loin de l'émotion et de la tendresse avec "Inception", thriller fantastique, métaphysique ou de science-fiction, on ne sait, mais un peu trop intelligent, trop brillant. On est sidéré par la virtuose du réalisateur qui semble arriver à ne pas se perdre dans ces mondes de virtualité/réalité emboitées, le spectateur lui un peu, et puis après tout le réalisateur aussi si l'on en croit le dernier plan du film!

 






 

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
<br /> <br /> Ah si on avait la mer à Montréal !!!  Mais faudra une sévère montée des eaux pour qu'on ait cela :))  Bon voyage à vous.  :)<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> merci!<br /> <br /> <br /> <br />
I
<br /> <br /> sympa le voyage, vous prévoyez de rencontrer du monde ?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> oui si l'occasion se présente! sûrement à Sitgès<br /> <br /> <br /> <br />