Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 21:56

matthieu-rick-4

Il y a 30 ans, le 4 avril 1981, à l'initiative du CUARH, 10 000 homosexuels défilaient à Paris pour demander au candidat François Mitterrand de s'engager pour une dépénalisation totale de l'homosexualité (une relation avec un mineur de 15-18 ans était encore interdite aux seuls homosexuels). Cette manifestation est considérée comme la première "Gaypride" française, qui se déroulera dès l'année suivante au mois de juin et qui à partir de 1983 verra monter en puissance la participation des commerces gays pour prendre un tour au moins aussi ludique que revendicatif et devenir comme dans de nombreux pays un véritable "carnaval gay'. Depuis quelques années, perdant son nom pour devenir "la marche des fiertés LGBT, lesbian & gay pride", le collectif  LGBT qui la dirige, comme un retour aux origines, a voulu lui redonner son caractère militant, réduisant à la portion congrue la participation des commerces gays, bars et autres, relégués en fin de cortège, au risque de l'ennui. J'ai dit ailleurs combien je le regrettais :

 http://limbo.over-blog.org/article-ma-vingtieme-gaypride-52964549.html

 

Pourtant cette année, la LGBT avait choisi un visuel dans la tradition du l'humour "Queer", affublant le symbole du machisme et de la fierté, cher à nos rugbymen, le coq gaulois, d'un boa! La présentation de ce visuel au Tea Dance du tango a provoqué un vent de révolte dans une partie de la communauté homosexuelle. Parmi le festival de bêtises auquel on a eu droit, la palme est revenue à la qualification de l'affiche de "raciste et pétainiste"! A cela est venu s'ajouter le concert des honteuses qui y ont vu une stigmatisation des homosexuels , une intériorisation des clichés de la folle, un recul de la lutte contre  l'homophobie. On pourrait répondre à l'association, "le Refuge", qui a porté ces accusations, si le choix de son nom n'est pas en lui même  une stigmatisation! 

 

C'est avec un certain sourire que j'ai pu lire les propos de  tel ou tel blogueur, dont la fascination pour Claude François ou Liz Taylor (entre autres), reproduit ces clichés de la folle qui lui font tant horreur, poursuivre ses éructations contre la gaypride qui donne "une mauvaise image de nous". Une autre association, au nom plus engageant  et qui poursuit les mêmes objectifs que le "Refuge" a bien vu la part d'homophobie qui est en fait l'inconscient de bien des critiques de ce visuel : «Le vrai combat de déconstruction des préjugés ne se fait pas sur l'acceptabilité d’une homosexualité en opposition à une autre, plus efféminée, qui aurait donc qu'à être moins “provocatrice” pour vivre dans le respect. Le combat au quotidien se fait dans l’illustration et la défense des multiples façons de vivre et de concevoir son propre rapport au corps, à sa sexualité, à son identité de genre et à son mode de vie. C’est cette diversité qui déconstruit les préjugés».

 

L'inter LGBT a préféré mettre à l'écart cette affiche pour clore la polémique et ne pas compromettre le succès de la Gaypride. On peut le comprendre. Elle aurait pu choisir un des Mister "gays", tel celui de la photo qui illustre ce billet...avec d'autres polémiques en vue, surement..

 

 

Une autre polémique me parait être le miroir de celle sur la Gaypride. Olivier Py, nommé directeur du théâtre de l'Odéon par un ministre de la culture homosexuel, Renaud Donnedieu de Vabres, vient d'être démis de ses fonctions par un autre, Frédéric Mitterrand. Devant le concert de protestations on vient de lui trouver un point de chute, la direction du festival d'Avignon. Il semble, selon ce qu'en a dit la presse,  que sur un arrière fond de divergence avec l'Elysée,  c'est la profonde inimitié de Frédéric Mitterrand, l'homosexuel honteux qui a exposé son mal être dans la "mauvaise vie" , pour Olivier Py , l'homosexuel moderne qui s'assume et parfois provoque, qui serait à l'origine de cette décision. Frédéric Mitterrand est de ceux qui ne feront pas la Gaypride....

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
<br /> <br /> très jolie croupe ! mais que sera t-elle dans 30 ans !! ? dure réalité ! François Mitterrand a changé quelque chose à nos droits, mais depuis, on avance à reculons ! L'Europe se moque de la<br /> France, terre d'asile, terre des droits de l'Homme !! Aujourd'hui journée de lutte contre l'homophobie, 30 ans après ça n'a pas changé et est-ce que cela changera un jour, probablement, mais<br /> serons nous encore de ce monde ! je doute !<br /> <br /> <br /> Jj<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> C'est justement parce que je connais leur travail que je trouve que leur réaction au sujet de l'affiche était pertinente et tout à fait en adéquation avec leur action !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Nous divergeons donc sur ce point....<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> <br /> Bonsoir ! Si j'ai trouvé ridicule cette polémique concernant l'affiche de la marche parisienne je mettrais cependant à l'écart l'argumentation du Refuge dont je connais bien le travail<br /> (remarquable) qu'ils font et qui était la seule recevable à la charge de cette affiche.Le reste n'était que du bla-bla-bla absurde.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Qu'ils disent des bêtises sur cette affiche ne remet  pas en cause leur travail que je ne connais pas<br /> <br /> <br /> <br />
H
<br /> <br /> C'est très intéressant tout ceci .<br /> <br /> <br /> MERCI<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre