Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 22:07

dossier-2-0012.jpg

Les Journées de Neurologie de Langue Française sont l'occasion de croiser, chaque année à peu près à la même date, des neurologues de toute la France. La régularité de cette rencontre annuelle nous ferait presque oublier combien nous avons vieillis. Un de ces neurologues, qui fit avec moi ses études de médecine, m'interpella pour me montrer des photos, numérisées, d'une réception qu'il avait donné à la fin des années 70 et à laquelle j'étais invité. Je n'avais aucun souvenir de cette manifestation mais la découverte de la photo qui illustre ce billet m'a presque étonné - les cheveux que l'on portait long, pas seulement pour cacher la calvitie qui s'affirmait, la façon de s'habiller- mais aussi presque ému, se retrouver projeté, quelques mois après mon "coming-out", au moment où mon aventure tumultueuse et douloureuse avec Hervé se terminait et quelques semaines avant que je ne rencontre Bernard1, aventures que j'ai narrées en d'autres blogs :
(http://limbo.over-blog.org/article-herve-1-la-conquete-44545270.html et http://limbo.over-blog.org/article-herve-2-la-chute-44685383.html).

Deux jours plus tard, au contrôle de bagages de l'aéroport de Zurich, un cadre en costume cravate, une tenue que j'ai abandonnée depuis longtemps, et qui prenait le même vol que moi, a attiré mon attention. Il me rappelait quelqu'un, notamment cette discrète exophtalmie non dépourvue d' un certain charme. Lorsque son regard a accroché le mien, il m'avait également reconnu, je me suis souvenu du nombre de fois où nous nous étions croisés dans les saunas et autres lieux chauds parisiens, il devrait bien y avoir 15 à 20 ans, sans jamais que l'un n'ose abordé l'autre, cette timidité du premier abord qui ne m'a jamais vraiment quitté.

Peut être nous sommes nous rencontrés dans un des univers multiples que sous entend la mécanique quantique, hypothèse que le dernier film du fils de David Bowie, "Source code" explore avec talent. Les paradoxes du temps forment aussi la trame du roman de Felix J.Palma, "La carte du temps", brillant exercice de style, hommage aux grands romanciers précurseurs de la Science-fiction, H.G.Wells avant tout, où l'on rencontre, outre ce dernier, Jack l'éventreur, Eléphant man, Jules Vernes, Conan Doyle, Henry James. Il ne s'agit pas d'un roman de Science-fiction, mais d'un roman sur la perception du temps, sur le temps comme illusion, sur le pouvoir de l'écriture.

Dans le monde de la mécanique quantique, univers de l'infiniment petit, où toutes les réalités se superposent, le temps est réversible, mais dans notre monde macroscopique qui n'en actualise qu'une, la nôtre, la flèche du temps s'écoule inexorablement. Celle que vit Jean-Baptiste Audousset, président de l'association des victimes du vol Rio-Paris, qui a perdu son ami dans l'accident, "Libération" nous en livre le témoignage, aussi émouvant que pudique, dans sa page portrait, sous le titre pour une fois magnifique, "vol de lui". Parti en vacances avec son ami, il avait du rentrer plus tôt...Il y a plus de trente ans, avant les années Mitterrand, au moment de la réception dont je parlais au début de ce billet, il n'était pas pensable qu'un jeune homosexuel puisse être président d'une association de victimes...

Par contre en ces temps là, quand il n'existait pas des "Saint Just" de la pensée, comme Edwy Plenel, on pouvait dire que les noirs étaient souvent "mieux foutus que les blancs". C'est une "impression" que j'aurais tendance à partager, de la même façon que mon expérience personnelle (très large), limitée il est vrai aux seuls  homosexuels, me permet d'affirmer, qu'en moyenne bien sûr, mais de façon très significative, les noirs que j'ai rencontrés où dont j'ai aperçu le sexe étaient sans aucun doute beaucoup mieux montés que les asiatiques. Serait il raciste de faire part de cette constatation? Il  semble que oui si l'on se réfère à ce qui vient d'arriver au directeur technique de l'équipe de France de Foot-bal. Sera t'il demain considéré comme raciste de dire que les noirs sont plus souvent noirs que les blancs? Il est vrai que dans la réalité temporelle fantasmée par notre idéologie dominante, les races n'existent pas. Relativisme temporel, au temps de la réception du début de ce billet j'aurais crié avec la meute.

Dernier paradoxe temporel au moment de la béatification de Jean Paul 2? Les bénéfices du deuxième disque des protégés de Mr Di Falco seront reversés à une association de lutte contre le Sida...Vous imaginez cela de la part d'autres religions? religions?

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Franchement les gays me font peur. J'ai l'impression que vous ne pouvez pas contrôler vos envies. Tout homme serait donc une proie potentielle pour vous. Pourtant je suis contre les gays. C'est contre nature.
Répondre