Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 18:19


h-20-1539412-1242566323.jpg
Je suis agnostique, mais je reste marqué par mon éducation catholique. Je me sens profondément de culture judéo-chrétienne. Je garde un excellent souvenir de ma scolarité, de l'école primaire jusqu'au bac, à St Marie Grand Lebrun, le collège Marianiste de Bordeaux. Je n'ai jamais été choqué, ni par les positions de l'église sur les pratiques homosexuelles ( cohérentes avec sa doctrine qui ne conçoit le sexe que dans la reproduction), ni même par son discours sur la capote qui n'a pas été entendu dans son essence ( discours toujours cohérent avec le point de doctrine précédemment évoqué; ce qui est dit c'est que si on est catholique, dans la pratique de cette religion, la capote ne se justifie pas puisque, par adhésion à un principe spirituel, on est fidèle- ce qui implique que si on adhère pas à ces principes, la capote s'impose (ceci est toujours ( souvent!) clair dans la parole des prêtres sur le terrain..). Cela paraitra sans doute étrange à ceux qui lisent mon blog, mais j'ai été fort ému à la mort de Jean-Paul II. On ne peut reprocher aux catholiques d'être catholiques. Personne n'est obligé de l'être. J'ai souvent trouvé triste que les guignols de l'info ridiculisent Jean-Paul II, alors qu'ils rendaient Ben Laden presque sympathique

Toutefois, à la lecture d'un texte du Vatican qui demande de ne pas ordonner prêtre ceux qui auraient des tendances homosexuelles, en se fondant sur les analyses d'un prêtre "psychanalyste" qui voit dans l'homosexualité une immaturité affective, un tendance manipulatrice, une névrose de la séduction, je ne sais si, devant des clichés aussi éculés, je dois m'en prendre à Benoit où à Freud ( pour Freud, voir le billet précédent)

Partager cet article
Repost0

commentaires