Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 19:24

 

 

 

turner-waterloo.jpgL'Europe affronte en ce moment une double menace, à sa périphérie et en son centre. En périphérie avec la crise grecque et peut être bientôt la contagion au Portugal et à l'Espagne. Même si on peut comprendre que les bons élèves de la classe, les Allemands, en aient assez de payer pour les cancres (une attitude pourtant bien banalisé dans notre système éducatif!), on est tout de même stupéfait que leur chancelière ait retenu les "pompiers" et laissé s'étendre l'incendie tant que les élections allemandes n'ont pas eu lieu. Chaque jour qui passe accroît le gouffre à combler et on en est arrivé à un point où l'on ne voit pas comment les grecs pourraient supporter ce qui leur est demandé sans se révolter...
En son centre avec la menace grandissante de l'éclatement de la Belgique qui constituerait un cataclysme. Seul la question du statut de Bruxelles, majoritairement francophone, que les flamands ne sauraient abandonner les retient encore sur le chemin de la partition. Quelques semaines avant cette nouvelle crise, Eric Zemmour, dans "Mélancolie française", livre dont il est dommage qu'un polémique nées de propos qu'il était imprudent de tenir dans une émission d'Ardisson ait éclipsé l'intérêt, consacrait un chapitre à la question Belge où il considérait l'explosion comme inévitable et la fin de l'Europe inévitable :
"Les optimistes diront que la querelle linguistique entre Flamands et Wallons est aussi vieille que la Belgique. Et ils n'ont pas tort. La Belgique a été une création de l'Angleterre après les guerres napoléoniennes. Elle a été inventée pour empêcher les Français de tenir Anvers et de contrôler le commerce maritime anglais... La Belgique, c'est une création, c'est la RDA de la France ! C'est la preuve que la France a perdu. [...] La Belgique est là pour lui dire qu'elle a perdu définitivement après une nouvelle guerre de 100 ans, contre l'Angleterre. " " La Flandre, c'est un sous-produit de la Belgique. Si la France n'avait pas perdu, tout ce beau monde était parti pour être francisé. La Belgique est un entre-lac de contradictions. " La Belgique est prise en étau [...] Dans ma grille de lecture, elle ne peut qu'exploser... Ce qui retient la Flandre, c'est Bruxelles [...] mais tout le monde parle français. Pour la France, la Wallonie n'est intéressante que s'il y a Bruxelles ! [...] Bruxelles sera de nouveau la pierre d'achoppement entre la France, les Etats-Unis, l'Allemagne... Selon moi, le projet européen est en train de tomber. L’euro va exploser..."

Je crains que ces deux crises simultanées ne donnent raison à Zemmour et que l'Angleterre n'ait bientôt à se réjouir d'une situation qu'elle a toujours souhaitée.

Pour en revenir à Zemmour, d'autres lui ont fait le reproche de se commettre dans des émissions de divertissement comme celles de Ruquier et d'Ardisson (http://www.philippebilger.com/blog/2010/03/eric-zemmour-ou-le-trublion-officiel.html); Selon lui, au contraire, c'est dans ce type d'émissions aujourd'hui que se fait " l'opinion" et que c'est donc là qu'il faut porter le fer.

Ci-dessous un lien vers un article du journal en ligne "Illico" donnant un compte rendu des obsèques de Jean Le Bitoux

http://v2.e-llico.com/article.htm?rubrique=actu&articleID=21857

Partager cet article
Repost0

commentaires